Diabète de type II

Le sucre est notre principal source d’énergie ! Nous transportons du sucre dans notre sang, sous la forme de glucose. Notre sang véhicule ce glucose vers les cellules de notre organisme. Plus particulièrement, il alimente nos muscles et notre cerveau en énergie.

Avant d’être transformé en énergie, le glucose doit quitter le sang et pénétrer dans les cellules. L’insuline est cette substance qui facilite le passage dans les cellules. Elle ouvre une voie qui permet au glucose de pénétrer à l’intérieur de nos cellules et diminue la quantité de glucose dans le sang.

Le diabète ?
On pourrait définir le diabète comme la maladie du sucre, car notre corps devient incapable de contrôler la quantité de sucre (glucose) présente dans notre sang. Plus spécifiquement, dans le diabètre de type II, le glucose pénètre difficilement à l’intérieur de nos cellules.

Pourquoi ?
Parce que le corps ne produit pas assez d’insuline et, souvent, nos cellules ne répondent pas correctement à l’insuline. Il y a donc moins de glucose qui pénètre dans les cellules, et la quantité de glucose dans le sang augmente (glycémie).

Tout d’abord, l’excès de glucose dans le sang ne provoque pas de symptômes. Mais, au bout d’un certain temps, des troubles vont commencer à apparaître. Certains remarqueront qu’ils urinent beaucoup, ce qui provoque une sensation de soif. Ils se sentiront fatigués par le manque de glucose.

Par contre, sur le long terme, l’excès de glucose peut entraîner des complications… Ces complications (infarctus du myocarde, attaque cérébrale, amputation,…) sont le résultat de lésions vasculaires et nerveuses.

Le risque de ces complications sera réduit si le diabète est bien contrôlé !